Les addictions

L’addiction est un comportement de dépendance. D'autres termes peuvent être utilisés pour désigner ce phé­nomène comme : toxicomanie, dépendance, assuétude, accoutumance, habitude.


De façon plus générale, l'addiction est une répétition d'actes susceptibles de provoquer du plaisir mais marqués par la dépendance à une substance, un objet matériel ou à une situation recherché et consommé avec avidité.


Se procurer du plaisir tout en soulageant un malaise intérieur, et malgré les conséquences négatives ne pas pouvoir contrôler sa dépendance est ce qui caractérise une situation d’addiction.


Ce manque de contrôle s’exerce souvent sur des substances légales comme le tabac et l’alcool ou des substances illégales comme le cannabis, les opiacés, la cocaïne, les drogues de synthèse.


Mais on trouve également des addictions au jeu, à l’internet, sans oublier les achats compulsifs, les addictions sexuelles, les addictions aux relations affectives, les addictions au sport, au travail, ou encore aux thérapies.


L'addiction peut être physique, psychique ou les deux à la fois.


Le trouble addictif (Source DSM IV) :


A. Impossibilité de résister aux impulsions à réaliser ce type de comportement.

B. Sensation croissante de tension précédant immédiatement le début du comportement.

C. Plaisir ou soulagement pendant sa durée.

D. Sensation de perte de contrôle pendant le comportement.

E. Présence d'au moins cinq des neuf critères suivants :


1) Préoccupation fréquente au sujet du comportement ou de sa préparation.

2) Intensité et durée des épisodes plus importantes que souhaitées à l'origine.

3) Tentatives répétées pour réduire, contrôler ou abandonner le comportement.

4) Temps important consacré à préparer les épisodes, à les entreprendre ou à s'en remettre.

5) Survenue fréquente des épisodes lorsque le sujet doit accomplir des obligations

                                    (professionnelles, scolaires ou universitaires, familiales ou sociales).

6) Activités sociales, professionnelles ou récréatives majeures sacrifiées.

7) Perpétuation du comportement, bien que le sujet sache qu'il cause ou aggrave un problème.

8) Tolérance marquée : besoin d'augmenter l'intensité ou la fréquence.

9) Agitation ou irritabilité en cas d'impossibilité de s'adonner au comportement.


F. Certains éléments du syndrome ont duré plus d'un mois et se sont répétés pendant une période plus longue.




Fin provisoire du texte sous réserve de rajout et de modification.


Accueil Psychopathologie