Rester en contact avec des personnes partageant les mêmes valeurs, permet de garder une force de cohésion.


C’est également une source de structuration pour les praticiens, une zone d’échange et de collaboration.


D’autre part il est important, lorsque l’on s’occupe de la psyché d’autrui, de soumettre la sienne à d’autres professionnels, chose que je fais régulièrement.

Pourquoi avez-vous choisi d’adhérer à la FDAF ?