Mon approche est pluri-factorielle dans la mesure où une personne est multiple. Une personne présente toujours plusieurs aspects, elle présente de nombreuses composantes différentes, qui peuvent se présenter sous de nombreuses formes.


Cette multiplicité est très bien décrite par le texte suivant :


« L'être humain est à la fois un et multiple. Tel le point d'un hologramme, il porte le cosmos en lui. Nous devons voir aussi que tout être, même le plus enfermé dans la plus banale des vies, constitue en lui-même un cosmos. Il porte en lui ses multiplicités intérieures, ses personnalités virtuelles, une infinité de personnages chimériques, une poly-existence dans le réel et l'imaginaire, le sommeil et la veille, l'obéissance et la transgression, l'ostensible et le secret, des grouillements larvaires dans ses cavernes et des gouffres insondables. Chacun contient en lui des galaxies de rêves et de fantasmes, des élans inassouvis de désirs et d'amours, des abîmes de malheur, des immensités d'indifférence glacée, des embrasements d'astre en feu, des déferlements de haine, des égarements débiles, des éclairs de lucidité, des orages déments… »


E. Morin - Pratiquer la psychothérapie - Éditions Dunod.



Mon approche, on le comprendra à la suite de la lecture du texte de Morin, est pluridisciplinaire dans la mesure où certaines problématiques doivent être abordées sous des angles différents. Les principales disciplines qui donnent des angles différents pour la pratique de l’astropsychologie sont, outre la psychologie et l’astrologie, la psychanalyse, la psychothérapie et la psychiatrie.


La carte du ciel de naissance (l’inné) permet d’accéder à la structure de l’inconscient individuel. C’est évidemment essentiel, mais ce n’est pas suffisant pour comprendre l’être humain dans sa complexité.


Comment qualifieriez-vous votre approche de l’astrologie ?