Humeur et émotions

L’humeur ou thymie est une disposition affective de base influencée par le vécu émotionnel et instinctif. Les sensations intérieures qui découlent de cette disposition affective peuvent avoir des oscillations qui vont de l’extrême plaisir à l’extrême douleur.


Pour ce qui est éprouvé au niveau de l’humeur, les émotions dans leur variation ont une part importante. La peur, la colère, l’anxiété, les états émotionnels, la sidération sont des formes différentes d’émotion.


Lorsque l’humeur est perturbée au point qu’apparaissent des troubles, on parle de perturbations de l’état émotionnel. En effet, l’intensité disproportionnée des émotions par rapport à la situation, la perte de l’harmonisation avec le reste du comportement (les émotions paraissent inadaptées voir discordantes) sont des facteurs qui modifient l’humeur.


Il peut y avoir hyperémotivité ou les réactions émotionnelles sont anormalement intenses et exagérées. On peut alors observer des manifestations somatiques telles que des tremblements, de la sidération de la parole et du geste, de la tachycardie, de la rougeur ou de la pâleur, une gaieté bruyante, mais aussi des accès de tristesse avec des changements fréquents et rapides de l’expression émotive.


On peut observer chez certaines personnes une réaction inverse qui consiste en un émoussement affectif. Il y a alors une pauvreté dans les expressions, une froideur dans les contacts, une indifférence à ce qui se passe qui peut aboutir à une totale inexpressivité.


Les réactions émotionnelles découlent essentiellement de la peur, de l’anxiété, de la phobie, de l’obsession, de la colère et de la timidité.


La peur est une émotion normale qui est éprouvée devant un danger réel extérieur et qui menace l’individu. Elle devient anormale lorsqu’elle est excessive ou qu’elle dure trop longtemps après la disparition du danger.


L’anxiété est un état psychique caractérisé par un vécu pénible fait d’attente et d’appréhension d’un danger imminent et imprécis. Il existe un sentiment intérieur d’insécurité indéfinissable auxquelles s’ajoutent des manifestations physiques et neurovégétatives par exemple, l’impression de boule dans la gorge.


La phobie est une anxiété qui apparaît en présence d’un objet ou d’une situation n’ayant pas en eux-mêmes un caractère dangereux. C’est une peur irrationnelle qui disparaît lorsque l’objet ou la situation ne se présente plus à la personne concernée.


L’obsession est une intrusion dans la pensée d’une personne d’une idée, d’une image, d’un mot ou d’une représentation mentale. Elle s’impose toujours de façon angoissante et de manière permanente malgré tous les efforts pour les chasser.


La colère est une réaction émotionnelle très forte devant la contrariété, la menace ou la frustration. Elle peut être spectaculaire et/ou destructrice.


La timidité est une réaction émotionnelle dans les divers cas de contacts sociaux et se traduit par un sentiment d’inconfort en société. La timidité peut apparaître en présence d’une personne du sexe opposé ou lorsque la personne se sent évaluée par une autorité.

Accueil Psychopathologie