Les dernières nouvelles astrologiques - Pascal Patry Astrologue strasbourg

Aller au contenu
Pour cette première lettre, je vous parle des planètes en astrologie et des 3 instances psychiques de la psychanalyse
En psychanalyse le Ça est une des trois instances distinguées par Freud dans sa deuxième théorie de l’appareil psychique (deuxième Topique*). Le Ça est majoritairement inconscient.

Le Ça constitue le pôle pulsionnel de la personnalité. On y trouve en effet l’expression psychique des pulsions.

« Ça été plus fort que moi », « Ça m’a dépassé », sont des expressions souvent entendues lors de regrets après que le Moi n’a pu endiguer la force pulsionnelle du Ça.

Alors que le Moi est représenté par le Soleil, Mercure, Vénus et Jupiter, en astrologie on considère la Lune, Mars, Pluton et la Lune Noire comme des planètes du Ça.

Pour la 3e instance de l’appareil psychique, le Surmoi Freudien, il est représenté par la planète Saturne et parfois également par Pluton selon les circonstances.

Le Surmoi, tout le monde le connaît bien. Son rôle est assimilable à celui d’un juge ou d’un censeur à l’égard du moi : « cela ne se fait pas », « c’est mal de faire cela », « c’est bien fait pour toi, c’est le petit Jésus qui t’a puni ! », etc.

Une carte astrologique nous renseigne donc sur ces différentes instances psychiques par la position des planètes qui les représente.

Lorsque par exemple Saturne se trouve sur le Soleil, le Moi est écrasé par Saturne. On entre dans ce que la psychanalyse nomme une structure névrotique.

Pour rappel, la névrose est une affection psychogène où les symptômes sont l’expression symbolique d’un conflit psychique trouvant ses racines dans l’histoire infantile d’une personne et constituant des compromis entre le désir et la défense.

Si donc le Moi (Soleil) a le désir de vivre, de s’amuser et que Saturne en aspect conflictuel (une conjonction par exemple) lui dit que s’amuser c’est « mal », alors on peut ressentir toute la pression qu’exerce Saturne sur le Moi et la vie du désir. Il y a frustration !

A contrario, si c’est la Lune Noire (planète du Ça) qui se trouve sur le Soleil (planète du Moi), la personne peut ne pas être sérieuse et s’amuser tout le temps. Je caricature bien entendu, les degrés sont divers et variés.

Que se passe-t-il si c’est le Ça qui écrase le Surmoi ? Par exemple Saturne qui serait en aspects conflictuels avec 2 ou 3 planètes du Ça ?

Eh bien dans ce cas, c’est la porte ouverte à la psychose, car il n’y a plus le frein saturnien ! Si Saturne empêche au point d’entraîner dans des névroses qui peuvent être graves, il est aussi le gardien du bien séant chez toute personne saine. Chacun sait à peu près la ou il doit s’arrêter. On dit « la liberté des uns s’arrête là où celle des autres commence ». C’est Saturne qui permet cela.

Lorsque Saturne ne peut plus jouer le rôle de frein, on peut assister à des débordements, comme des dépenses inconsidérées et bien d’autres choses encore.

On comprendra qu’il en va de la bonne disposition des planètes dans le thème natal pour l’équilibre des 3 instances psychiques décrites par la psychanalyse. On comprendra également que le ciel nous donne de précieuses informations, notamment lors des transits. Car, un passage sur le Soleil de Saturne en transit peut momentanément engendrer une névrose, au même titre qu’un passage de Pluton sur le Soleil peut provoquer un désastre. (Mais généralement la tension monte avant que le problème n’arrive, il s’agit d’être attentif à ce qui se passe dans sa vie intérieure).

En résumé de cette lettre informative sur l’astropsychologie : le Moi, pour être le Maître dans sa maison, doit s’occuper de garder une distance juste avec le Surmoi (au risque d’une situation à caractère névrotique) et le Surmoi ne pas être écrasé par le Ça (au risque d’une situation à caractère psychotique).

Les choses sont évidemment loin d’être simple et une consultation avec un professionnel peut permettre des éclairages intéressants et parfois salvateurs. Si vous avez des questions n’hésitez donc pas à faire appel à mes services !

Mieux vaut prévoir que guérir et l’astrologie est un très bel outil pour éclairer le Moi devant la menace et le danger que fond peser sur lui le Ça et le Surmoi. Le ciel a toujours quelque chose à nous dire !
Pascal Patry
Praticien en psychothérapie
Astropsychologue
Psychanalyste
* « Théorie ou point de vue qui suppose une différenciation de l'appareil psychique en un certain nombre de systèmes doués de caractères ou de fonctions différentes et disposées dans un certain ordre les uns par rapport aux autres (…). On parle couramment de deux topiques freudiennes, la première dans laquelle la distinction majeure se fait entre Inconscient, Préconscient et Conscient, la seconde différenciant trois instances : le ça, le moi, le surmoi  » (Laplanche et Pontalis).
Retourner au contenu