Qu’est-ce qu’au juste l’astrologie ?

D’après la théosophie l’être humain se compose de quatre constituants principaux qui forment un tout, l’être humain que nous sommes :


- Un premier constituant qui est physique, c’est notre corps physique.


- Un deuxième dit éthérique et qui constitue notre corps de vie.


- Un troisième dit astral et qui constitue le corps astral de l’être humain.


- Enfin, l’être humain est doté d’un « Moi », le capitaine du navire, celui qui dit « Je » de lui-même grâce à une conscience auto-réflective.


Le premier de ces constituants ou première enveloppe est celle qui retourne à la terre après que l’être humain a terminé son cheminement terrestre, la deuxième est celle qui lui donne la Vie, la troisième est un corps issu du monde des étoiles fixes et des planètes, enfin le « Moi » est l’entité centrale de l’Homme. C’est à cette dernière qu’incombe la tâche de transformer les autres constituants.


Mais les transformer comment et pourquoi faire ?


Prenons tout d’abord le corps astral de l’Homme. Ce corps astral est le siège des passions, des émotions, des désirs, etc. Le Moi peut en arriver à souffrir et lorsque l’être humain regarde dans sa propre nature pour améliorer ce qu’il pense ne pas aller en lui, il se transforme. Par l’activité du Moi sur son corps astral, l’Homme s’améliore. La psychanalyse parle de sublimation des instincts.


On voit donc ici que l’amélioration de la structure astrale par le Moi, c’est-à-dire par nous-mêmes est une activité que nous faisons tous au quotidien. Si cette activité n’avait pas lieu, nous ne serions jamais fatigués. Pourquoi ? Et bien parce que notre corps de vie ne serait jamais agressé par nos émotions, nos désirs, etc., et notre Moi n’aurait jamais à rectifier la situation dans notre vie intérieure. Or, dans notre vie intérieure, il y a toujours du travail à accomplir.


Pour que la moindre émotion ne nous fatigue pas, notre Moi est obligé en quelque sorte d’entrer en scène. Les personnes qui maîtrisent correctement leur corps astral par le Moi sont celles qui rentrent du travail beaucoup moins fatigué que les autres. On verra ici transparaître la problématique de la santé chez les personnes qui gèrent avec difficultés leur rapport avec leur corps astral.


Que dit encore la théosophie à propos des quatre constituants de l’Homme qui viennent d’être énumérés.


Elle dit que c'est parce que le corps astral n'est pas encore purifié par les forces du Moi que l'amour de soi-même — l'égoïsme — est possible ; que c'est parce que le corps éthérique n'est pas encore pénétré des forces du Moi que le mensonge et l'erreur sont possibles ; et que c'est parce que le corps physique n'est pas encore pénétré du Moi non plus, que la maladie et la mort sont possibles.


En quoi consistent donc les transformations de ses divers constituants par le Moi ?


Nous avons dit que le Moi est le noyau de l'âme


- Le corps physique doit être transformé par le Moi en Homme-esprit
- Le corps éthérique ou corps vital doit être transformé par le Moi en Esprit de Vie
- Le corps astral doit être transformé par le Moi en Soi spirituel


Quelle en sera la conséquence sur la vie humaine ?


Et bien il n'y aura plus d'égoïsme dans le Soi-Esprit évolué ; il n'y aura plus ni maladie ni mort, mais guérison et santé dans l'Homme-Esprit réalisé, c'est-à-dire dans le corps physique accompli.


Toutes ces transformations s’opèrent sur de grandes échelles de temps.


L’astrologie est cette partie qui s’occupe d’analyser et de comprendre le rapport que le Moi entretient avec le corps astral. D’où le nom d’astrologie donné à cet art.


Pascal Patry


Deux livres pour approfondir :


Accueil Divers