AstresDu point de vue de la Christologie

Astres :


A la 3ème époque post-atlantéenne (chaldéo-égyptienne) ceux qui étaient au sommet de la civilisation de leur temps — et le pourcentage de gens cultivés était alors plus grand qu'il ne l'est aujourd'hui — en savaient long sur ce qui se passe en dehors de la terre, sur ce qui a son signe dans le ciel. Ils savaient déchiffrer dans les mouvements des astres les secrets de la vie universelle. Si le Christ Jésus était apparu sur la terre pendant cette 3ème époque on aurait certainement su voir dans l'écriture des étoiles ce qu'il en était.


« Tes descendants seront comme une image de l'ordonnance des astres dans le ciel »


Dans l'ordonnance que manifestent les signes du Zodiaque et la position des planètes par rapport à ce Zodiaque, on voyait l'expression des actes des Dieux à l'oeuvre dans l'univers. Le lien étroit qui existe entre les douze signes du Zodiaque et les planètes a trouvé ici-bas son expression dans la consanguinité, dans la descendance d'Abraham.


Les douze fils de Jacob, les douze tribus juives correspondent aux douze signes du Zodiaque et l'on peut établir un parallèle entre les différents épisodes de l'histoire des Hébreux et la marche des planètes au milieu des constellations du Zodiaque.


L'Évangile de St-Matthieu repose sur le profond secret d'une race évoluant en conformité avec les lois du Cosmos. Dans le sang où devait vivre le Moi de Jésus de Nazareth vivait l'esprit de l'univers pour tous ceux qui savaient quelque chose du grand mystère du Christ.


Maurice Nouvel - Dictionnaire de Christologie

Anthroposophie