La colère

Un jour, un disciple zen demanda l'aide de Bankei : Maître, j'ai un caractère emporté, comment guérir?


Montre-moi cela, dit Bankei, c'est intéressant.


Je ne peux pas, répondit le disciple, je ne suis pas en colère pour le moment.


Je comprends, fit Bankei, reviens quand tu seras de nouveau furieux.


C'est impossible, expliqua le disciple. La colère est imprévisible, elle éclate subitement et sera certainement retombée quand je t'aurai rejoint.


Dans ce cas, déclara Bankei, la colère ne fait pas partie de ta nature réelle, sinon tu pourrais l'exhiber à tout moment. En naissant, tu n'éprouvais pas de colère, elle est donc venue de l'extérieur. Je te propose ceci : la prochaine fois que tu remarqueras de la colère en toi, assène-lui des coups de bâtons jusqu'à ce qu'elle te quitte.

Graine de sagesse