La tranche ou le bout du pain

Il était une fois un vieux couple, vous savez ce genre de personnes qui donnent l'impression d'être chacune une partie d'un tout.


L'homme et la femme avaient vécu de nombreuses années ensemble, avaient su surmonter les épreuves, forts de leur amour réciproque.


Sur la terrasse de leur maison, ils vivaient des instants paisibles, dans une retraite bien méritée...


La femme, soucieuse de toujours veiller à la belle harmonie du couple demande à son époux :


- dis-moi mon ami, si nous devions refaire le chemin ensemble, y a-t-il quelque chose que tu aimerais changer ?


- non, ma chérie, tu es une épouse merveilleuse.


Mais il avait un air qu'elle seule pouvait reconnaître, celui où il reste encore quelque chose à dire. Elle lui demande :


- Je te remercie, toi aussi tu m'as donné beaucoup de bonheur. Alors, dis-moi, quelque chose pourrait encore améliorer notre vie ? Même une toute petite chose, tu me le dirais ?


L'homme prend son courage à deux mains et lui dit :


- Et bien vois-tu ma chérie, il y a une toute petite chose : tu m'as toujours donné le quignon, l'extrémité du pain, et je t'avoue que je préfère de loin une tranche au quignon...


La femme se met à rire.


L'homme lui demande pourquoi elle rit.


Elle répond :


- Je pensais que tu préférais le quignon, c'est pour cela que je te l'ai toujours laissé. Mais moi, j'adore le quignon du pain.

Graine de sagesse