La responsabilité

Un maître voyageait avec un disciple chargé de s'occuper du chameau. Le soir, en arrivant à l'auberge, le disciple était tellement fatigué qu'il n'attacha pas l'animal.


Mon Dieu, pria-t-il en se couchant, prends-en soin, je te le confie.


Le lendemain matin, le chameau ayant disparu, le maître voulut savoir où il se trouvait.


Je l'ignore, répondit le disciple, il faut interroger Allah ! Hier soir, j'étais très fatigué et lui ai confié notre monture. Ce n'est pas ma faute si ce chameau s'est enfui ou a été volé. J'ai très explicitement demandé à Dieu de le surveiller. C'est lui le responsable. Ne nous avez-vous pas souvent exhortés à faire confiance à Allah ?


Aie confiance en Allah, mais entrave d'abord ton chameau, répondit le maître. Car Dieu n'a d'autres mains que les tiennes. Pour attacher le chameau, Dieu a besoin de mains. Or, c'est votre chameau. La meilleure solution est par conséquent d'utiliser vos propres mains. Faites d'abord tout ce qui est en votre pouvoir, laissez ensuite les résultats à Dieu et acceptez ce qui arrivera.


Graine de sagesse