Le Nœud Sud en Maison XII

Bonjour
Title
Aller au contenu

Le Nœud Sud en Maison XII

Pascal Patry astrologue et thérapeute à Strasbourg 67000
Publié par Pascal Patry dans Astropsychologie · 11 Novembre 2022
Tags: LeNœudSudenMaisonXII
Le Nœud Sud en Maison XII

La maison XII représente la vie intérieure, le besoin d'un jardin secret, l'isolement pour réfléchir, pour pen­ser, pour faire le point, pour méditer.

L'image que suscite la maison XII est « le penseur » de Rodin.

Par analogie avec les Poissons, elle détient aussi des valeurs de dévouement, de compassion, d'émotivité et de sensibilité.

Mais c'est aussi la maison des inimitiés et des enne­mis secrets, réels ou suscités par les pensées.

Un nœud sud en maison XII porte à vivre l'isolement ou la retraite à l'excès, jusqu'à la fuite ou la dérobade par rapport aux accomplissements, aux devoirs et obligations représentés par le nœud nord en maison VI, en face.

Trop souvent, le natif XII-VI sera convaincu que les obstacles sont insurmontables et si le thème est faible, il préférera se dérober, à la moindre résistance du terrain, pour rejoindre son lieu de retraite privilé­gié.

Dans ce lieu, suivant que son nœud sud est conjoint à Neptune, à Pluton ou à Mercure, il s'abandonnera aux rêves, aux phantasmes, aux angoisses ou aux divaga­tions de son esprit jusqu'à se noyer en ceux-ci.

Il pourra ainsi fomenter des peurs jusqu'à s'imaginer qu'il est poursuivi ou visé par des ennemis totalement imaginaires. C'est dans la maison XII que se lisent les tendances à la schizophrénie lorsqu'elle est maléficiée par un Pluton mal aspecté et/ou conjoint au nœud sud.

Le natif XII-VI devra éviter à tout prix de s'abandon­ner à ses voyages mentaux, ainsi qu'à la méditation, car ceux-ci ne feraient qu'accentuer encore certaines complaisances à se couper du monde pour se noyer dans un monde intérieur.

Le nœud nord en VI lui propose de s'investir en de multiples tâches sociales ou paramédicales au service d'autrui au sein desquelles il accroîtra son assurance, insuffisante.

Il devra ensuite utiliser, au quotidien, les dons de guérisseur que lui confère la présence du nœud nord dans la maison VI de la santé.

Toutefois, ce n'est qu'après l'acquisition de la confiance en soi que ses pouvoirs se développeront, au prorata de la foi qu'il acquerra en ses capacités, étonnantes d'ailleurs, à abattre les obstacles, souvent imaginaires, qu'il se construit durant ses profondes méditations.

Le nœud sud en XII vivra à tort peurs, dérobades ou paniques par rapport à des dangers ou des ennemis imaginaires.

Le nœud sud en Poissons alourdira sa vie de com­passions excessives, qui n'ont aucune raison d'être dans l'espoir de nourrir sa grande sensibilité.

Tous deux doivent redescendre sur terre dans le monde des réalités concrètes.

Plus d'évasions, de fuites ni de dérobades dans les sentiments ni dans les pensées. Plus de « décrocha­ges » intempestifs vers des paradis imaginaires.

***

Les malheurs qui s'abattent sur vous sont directe­ment liés à votre défaitisme.

Vous possédez une tendance trop forte à la déro­bade.

Convaincu de l'insurmontabilité des obstacles, vous changez de cap ou d'orientation dès que le ter­rain offre la moindre résistance.

Vous choisissez alors la solitude et vous sombrez dans des réflexions si profondes que vous finissez par vous noyer en vous-même.

Ensuite, à ces niveaux d'in­tériorisation, vos scénarios mentaux sont tels qu'ils vous conduisent à cultiver des peurs et des angoisses extrêmes, jusqu'à imaginer que vous êtes constamment observé ou que chaque personne rencontrée nourrit des intentions malveillantes à votre égard.

Pour con­trer cela, vous devez acquérir la confiance en vous-même et apprendre à vous responsabiliser au lieu de vous attrister à la plus légère blessure. Ensuite, orga­nisez-vous et précisez mieux vos buts avant de vous engager dans une direction.

Établissez donc une liste des objectifs qui vous séduisent et que vous aimeriez réaliser. Assurez-vous qu'ils soient raisonnables.

Classez-les par ordre d'im­portance.

Prenez le temps de les relire et de les affiner jusqu'au moment où vous serez convaincu qu'ils vous satisfont.

Laissez passer la nuit et, au lever, apportez-leur un dernier polissage.

Et puis, arrêtez-vous, une fois décidé que vous avez construit ainsi vos projets au mieux de vos possibilités, et n'y revenez plus jamais.

Maintenant, réalisez-les à tour de rôle et un seul à la fois jusqu’à leur terme et l'obtention du résultat sou­haité.

Persistez en abattant les obstacles qui se dressent sur votre route.

Ne vous laissez jamais démonter.

Ne vous servez d'aucun prétexte pour justifier un quel­conque décrochage.

Éliminez de votre vocabulaire l’ex­pression « pas de chance ».

Votre chance et la réus­site de vos projets sont proportionnelles à la détermina­tion dont vous userez pour atteindre les buts fixés.

Commencez par des choses faciles.

Ensuite, augmentez progressivement la difficulté. Pour vous, plus que pour tout autre, la foi déplacera des montagnes.

C'est votre cadeau du destin.

Dans le même esprit, vous guérirez de toute mala­die miraculeusement dès que vous aurez constaté le pouvoir de la confiance en soi.

Celle-ci commence par l'élimination de toutes les négativités intérieures.

Pour commencer, levez-vous donc chaque matin en vous exclamant de manière convaincue et à haute voix :

« Aujourd'hui est le plus beau jour de ma vie. »

Incidemment, vous possédez des qualités de guéris­seur à l’état latent, à partir desquelles vous pourrez obtenir de façon étonnante des succès spectaculaires dès que vous les pratiquerez… avec foi.

---










0
commentaires

Pascal Patry
Praticien en psychothérapie
Astropsychologue
Psychanalyste

5, impasse du mai
67000 Strasbourg
Tél. : 03 88 22 97 27
Mobile : 06 29 54 50 29

Retourner au contenu